Le livre Instincts de Sarah Marquis sur Amazon.

Sarah Marquis est une aventurière hors norme qui a parcouru l’équivalent du tour de la terre à pieds et en solitaire. Elle a notamment marché jusqu’en Australie en passant par la Russie à travers un périple de 3 ans. Auparavant, elle avait randonné 8 mois sur la Cordillère des Andes, c’était en 2006. Aujourd’hui elle a 45 ans.

En mode survie

Son dernier livre Instincts se déroule dans le désert ouest australien où elle a marché seule durant 3 mois. C’est une randonnée brûlante qui l’attend, où tous les plans d’eau indiqués sur ses vieilles cartes sont asséchés.

La faim, la solitude, l’épuisement et surtout LA SOIF n’entameront pas son mental d’acier. Seule au fin fond du bush australien, au milieu d’une nature sauvage et rude, elle avance en évitant les serpents et les crocodiles qui pullulent autour des trop rares points d’eau.

Un chemin intérieur

Dans survie il y a le mot « vie ». Au delà de l’épreuve et de la performance, c’est un voyage intérieur qui nous attend à travers ce livre, car Sarah Marquis nous offre un récit dénué de romance et de conseils. Elle s’efface en racontant les choses tel qu’elles viennent, consciente du danger, mais ignorant la peur et les doutes. Il faut avancer dans cet environnement hostile et oublier le danger. Cette aventure est un exemple extrême d’abnégation et de confiance en soi.

Écologie et prise de risque

Souvent, Sarah Marquis observe les terres rouge contrastées parfois jusqu’au sang quand le soleil se couche, puis la voie lactée si pure qu’on pourrait la toucher du doigt. Elle nous rappelle que nous n’avons qu’une seule planète et qu’il faut la protéger. D’ailleurs, malgré la rareté des plans d’eau, elle ne s’y attarde jamais pour ne pas déranger l’écosystème.

Quant à la prise de risque, c’est un peu l’essence de toute cette histoire. Elle y revient plusieurs fois en regrettant amèrement que nous ne soyons pas préparé ni éduqué à cela. Nous vivons dans un monde craintif et prévisible où « des vendeurs en tous genres » nous assomment de mises en garde et d’avertissements pour mieux écouler des assurances. La peur et le doute systématiques sont ancrés dans nos veines. La conséquence de tout cela est que nous abandonnons nos rêves et que nous perdons confiance en nous.

Le véritable risque est celui d’avoir des regrets le jour où nous serons sur un lit d’hôpital.

Pour voir le livre sur Amazon cliquez-ici
Pour voir la chronique en vidéo : cliquez-là